Tous les articles par Laurent Colindre

Publications de l’ADEP

Il nous parait important de porter à votre connaissance l’ensemble des publications de l’association. La liste ci-après n’est toutefois pas exhaustive.

 

  •  Une feuille de liaison trimestrielle, comportant les C.R. des réunions mensuelles et les C.R. de prospections sur le terrain
  • Le bulletin annuel “l’Entomologiste Picard” (ISSN 1151-3705)

Productions spéciales :

  • COUTANCEAU J-P. & al (1990) Faune et Flore de la Vallée des Évoissons. Numéro spécial de l’Entomologiste Picard (ADEP) 100p.
  • DELASALLE J-F. & al (2003) Atlas préliminaire des Odonates de Picardie (1970-2002), Picardie Nature en association avec ADEP, 48p
  • DUQUEF M, FOURNAL M. & PRUVOT D. (2004) La Picardie et ses Papillons, Tome 1, les Rhopalocères, ADEP avec la participation du CSNP, 248p avec plus de 900 photos couleurs représentant 113 espèces
  • BOCQUILLON J-L & LEBRUN J. (2004) Le Marais de la Troublerie (Forêt de Chantilly), Aperçu historique et contributions entomologiques, AP3F & ADEP, 65p
  • DELASALLE J-F. & SÉCHET E. (2014) Crustacés Isopodes terrestres de Picardie – Numéro spécial de l’Entomologiste Picard (ADEP) 28p, illustr.
  • DUQUEF M., FOURNAL M. & PRUVOT D. – La Picardie et ses Papillons tome 2, fasc. 1 : Endromidae, Lemoniidae, Lasiocampidae, Sphingidae, Saturnidae  – fasc 2 : Notodontidae, Lymantriidae.

En préparation :

  • THALMANN J. Les Silphidae de Picardie (Insectes Coléoptera).

 

couverturebulletin24

Reconnaître les principales sous-familles de Fourmis.

 

 

 

 

Ordre : Hyménoptères – Sous-ordre : Apocrites – Infra-ordre : Aculéates

En France la famille des Formicidae est divisée en 6 sous-familles :

1- Les Dolichoderinae Forel, 1878 :

Très similaire à la sous-famille des Formicinae, les Dolichoderinae s’en distinguent par une fente cloacale (sans poil, flèche noire) et un gastre à 4 tergites. L’unique pétiole est porté bas et globalement incliné (flèche blanche). Les nymphes sont nues. En Picardie nous connaissons 2 espèces (1 genre).

dolichoderinae

 

2- Les Formicinae Latreille, 1809 :

Sous-famille caractérisée par l’unique pétiole dressé et porté haut (flèche). Le gastre comporte lui 5 tergites (cf. photo). Absence d’aiguillon remplacé par un acidopore (avec une frange de poils visible uniquement à la loupe à fort grossissement). Leurs nymphes se développent dans des cocons. Le Genre Formica est certainement le plus connu du grand public. Ce sont les fourmis rousses des bois formant de grandes fourmilières et comprenant souvent plusieurs centaines ou milliers d’individus. En Picardie coexistent 27 espèces (4 genres).

 

formicinae

 

3- Les Myrmicinae Lepeletier de Saint-Fargeau, 1835 :

Sous-famille caractérisée par un double pétiole (pétiole et post-pétiole cf. photo). L’abdomen porte un aiguillon fonctionnel rétractile et de taille très variable. Certaines espèces ne piquent cependant pas. Leurs nymphes sont nues. On trouve dans cette sous-famille le genre Myrmica qui offre aux chenilles de papillons de la famille des Phengaris (=Lycaenidae) la protection nécessaire à leur développement au sein de la fourmilière. Ce sont aussi les fourmis comprenant le plus d’espèces dans le monde. En Picardie : 20 espèces connues (8 genres).

 

myrmicinae

 

4- Les Ponerinae Lepeletier de Saint-Fargeau, 1835 :

Caractérisée par l’unique pétiole massif et un étranglement du gastre bien visible (flèches). Présence d’un aiguillon rétractile. Surtout des fourmis tropicales. En France, ce sont de petites espèces endogées. En Région nous avons identifié 3 espèces (2 genres).

 

ponerinae

 

Les deux autres sous-familles : Leptanillinae Emery, 1910 et Proceratiinae Emery, 1895 sont absentes de notre région (fourmis rares et/ou sous détectées, uniquement dans le Sud de la France).

 

Pour aller plus loin je vous invite à vous connecter sur le site de Claude LEBAS (Antarea) :

http://cle.fourmis.free.fr/

 Photos de l’auteur. Tous droits réservés.

 

Inventaire des fourmis picardes

Les fourmis sont des insectes sociaux qui connaissent un engouement récent chez les entomologistes. L’actualisation de la systématique de ce groupe depuis quelques années y a fait pour beaucoup. Depuis trois ans l’ADEP inventorie les espèces présentes sur notre sol et déjà 52 taxons y ont été identifiés. Les fourmis ont un rôle très important dans la nature, point sur lequel nous reviendrons régulièrement sur le site de l’ADEP.

Nous aurons besoin de vous pour nous aider dans cet inventaire, alors… à très bientôt.

L. Colindre

lasius-flavus-essaimage-img_4075-12

Emergence de Gynes de Lasius flavus à l’essaimage. Photo : L. Colindre 2016.