Par Philippe MATHIAS :

Lorsque mon père revint de sa captivité en Allemagne j’avais presque 11 ans et des souvenirs assez

vagues. Mais je savais qu’il avait une collection de papillons que ma mère m’avait montrée avant de la

mettre à l’abri des bombardements de la région parisienne. Je revoie encore mon père dans l’entrée de la

maison de Pavant, le chien qui l’avait reconnu entre les genoux, ouvrir la petite boite que j’avais préparée

avec des papillons attrapés dans le jardin. Je me souviens encore très bien qu’il s’agissait d’une espèce

aujourd’hui disparue du village : la melitée des scabieuses (Melitaea parthenoides). Ensuite ce fut le

début d’une collection d’abord de papillons de jour (près de 85 espèces sur la centaine que l’Aisne

comptait à cette époque) puis de papillons de nuit grâce au grand jardin familial et au piège lumineux

installé dans une pièce du grenier. Les nuits d’été il y avait parfois une foule innombrable et je récoltais

les espèces que je ne connaissais pas car mes moyens et la place étaient limités ! Puis ce furent les

déplacements en France et en Europe à la recherche d’espèces nouvelles pour la collection. Je n’oublie

pas non plus les espèces exotiques collectionnées grâce à des amis que je remercie mais dans un esprit

plus esthétique que scientifique ! Depuis, à la retraite depuis plus de 20 ans j’ouvre une fiche par espèce

et classe au mieux la collection. N’ayant pas la passion de la photographie, et c’est dommage ce sont des

souvenirs agréables qui défilent devant moi. J’espère qu’à l’avenir la collection sera autre chose qu’un

musée d’espèces disparues !

 

Retrouvez ici le lien, la collection de Philippe Mathias, document intitulé :

« Contribution à la connaissance des lépidoptères de Picardie, région Hauts-de-France ». ADEP (2017)

Mathias Collection papillons Picardie

Mots clés : Aisne, Collection, Lépidoptères.

468 ad

Comments are closed.