content top

Un syrphe rare : Ferdinandea ruficornis (Fabricius, 1775) !

Bonjour, Cette jolie femelle est entrée dans la chambre (Cuise La Motte ; 23-06-2017), plus besoin de se fatiguer à les rechercher ! Je l’ai envoyée à Damien Top qui s’est chargé de la détermination et a préparé un petit topo sur la bestiole dont j’ai fait un petit résumé. Cette espèce n’est connue pour l’instant en Picardie que de l’Oise (Compiègne, 2014 et Plailly, 2015). « Ferdinandea ruficornis...

Read More

Scoliopteryx libatrix : ils sont de retour.

L’hiver approche et, comme chaque année, un certain nombre vient hiberner dans la cave (ce papillon a bon goût …). Arrivée l’an dernier le 26 novembre, un premier cette année hier, ils sont assez rigoureux au niveau de la date !...

Read More

Myrmica schencki Viereck, 1903 : espèce identifiée dans le département de la Somme.

Deux prélèvements venus des communes de  Daours et de Corbie (merci Yann !!), viennent confirmer la présence de l’espèce dans le département de la Somme (80). Nous connaissions l’espèce dans quelques communes de l’Aisne et de l’Oise, mais ces occurrences « remontent » l’espèce géographiquement bien plus au nord. L’espèce n’étant pas encore connue du département du Nord (59), ni du Pas-de-Calais...

Read More

Richesse et utilité du cortège de fourmis en forêt d’Ermenonville

Richesse et utilité du cortège de fourmis en forêt d’Ermenonville

    Etude ADEP sur les fourmis de la forêt d’Ermenonville. Mots clés : Fourmis, forêt, Ermenonville, cortège. RAPPORT FOURMIS FORET D’ERMENONVILLE

Read More

Élever des chenilles : un jeu d’enfant ?

Pourquoi faire de l’élevage ? Il est parfois tentant de tenter de percer le mystère dans lequel se drapent les chenilles. Trouver leur identité sur photo peut parfois prendre des heures voire même échouer. Il peut-être intéressant de  les élever : l’élevage des chenilles permet de mieux appréhender le cycle de vie du papillon, de prendre conscience du temps nécessaire à son développement, et le moment de l’émergence et du lâcher reste...

Read More

Les Ennomos

Comme un air d’automne La saison s’avançant, en septembre volettent déjà les Ennomos, dont la forme et les couleurs rappellent les feuilles sèches qui commencent à tomber. Habituellement très discrets, ces hétérocères sont facilement attirés par les pièges lumineux. Ils sont souvent d’une identification délicate. Écartons Odontopera bidentata, l’Ennomos dentelé, observable au printemps, ainsi que le bel Apeira Syringaria, si...

Read More

Observer les hétérocères en octobre : les Xanthia

Les observations de papillons s’espacent, l’automne est déjà là Cependant, en combinant les prospections à vue en journée, à la frontale ou lampe UV la nuit, les miellées, sans négliger les inspections des lierres pour certains toujours fleuris, il y a encore moyen de voir de jolies espèces, et parfois un migrateur inattendu mais toujours espéré. Les Xanthia Les Xanthia illustrent bien  les Noctuelles aux chaudes couleurs automnales, en...

Read More

Nos Milieux : Les carrières de Saint-Vaast-Lès-Mello (Oise-60)

Nos Milieux : Les carrières de Saint-Vaast-Lès-Mello (Oise-60)

Proche de Creil, je vous propose de découvrir un paysage étonnant : les carrières de Saint Vaast lès Mello. Une randonnée de 10Km environ dans la Vallée du Thérain, qui offre à la fois un espace thermophile à xéro-thermophile puis un environnement hygrophile (étang). L’ex-carrière, de l’époque géologique du Lutécien -soit 45 millions d’années environ- a été exploitée pour son calcaire dès le XIXème siècle....

Read More

Contribution à la connaissance des Lépidoptères de l’Aisne, Région Haut de France.

Par Philippe MATHIAS : Lorsque mon père revint de sa captivité en Allemagne j’avais presque 11 ans et des souvenirs assez vagues. Mais je savais qu’il avait une collection de papillons que ma mère m’avait montrée avant de la mettre à l’abri des bombardements de la région parisienne. Je revoie encore mon père dans l’entrée de la maison de Pavant, le chien qui l’avait reconnu entre les genoux, ouvrir la...

Read More

Article de presse : pourquoi de moins en moins d’insectes s’écrasent sur nos pare-brise ?

Nous mettons en ligne un lien d’un article de Ouest-France (1/09/2017) intitulé : « Pourquoi de moins en moins d’insectes s’écrasent sur nos pare-brise ? » (de : Marie Merdrignac) Etude très instructive et conduite par des entomologistes de la Krefeld Entomological Society, en Allemagne sur la diminution des populations d’insectes. A lire ici :...

Read More
content top
Aller à la barre d’outils