Fourmis parasites : découverte de 2 nids mixtes.

 

 

 

Les fourmis sont des insectes exclusivement sociaux et il n’existe aucune espèce « solitaire », comme c’est le cas chez les abeilles par exemple. Chaque  colonie est un lieu « fermé » à toute concurrence qui possède un « laisser-passer odorant » unique. Si d’autres fourmis (y compris de la même espèce) ne possèdent pas le « laisser-passer odorant », la guerre éclate.

Certaines espèces ont pourtant su trouver des parades en « copiant » ce laisser-passer, pour usurper, s’introduire dans une colonie. Il existe plusieurs formes de parasitages chez les fourmis.

Dernièrement, deux parasitages dit « temporaires » ont été immortalisés dans l’Oise. La reine parasite pénètre dans la colonie hôte, tue la reine profitant ainsi des ouvrières présentes pour faire élever son propre couvain. Au cours du temps, les ouvrières-hôtes meurent jusqu’à l’indépendance totale du nid parasité. Le parasitage est dit « temporaire » puisque la colonie est mixte uniquement pendant cette transition.

Le premier à été photographié cet été, sous une pierre forestière en compagnie de Jean-Luc Hercent. Nous avons observé un nid mixte de Formica. On y voit Formica rufa L. 1758 (flèche noire) bicolore, en compagnie de F. fusca, L. 1758 (flèche blanche) plus petite et entièrement noire.

Photo : J.L. Hercent.

Le second parasitage a été filmé dans une colonne de fourmis fourrageant en fin d’après midi. La qualité de la vidéo est très mauvaise mais on peut y voir des fourmis « noires » : Lasius fuliginosus (Latreille, 1798) en compagnie de fourmis « jaunes »  : Lasius umbratus (Nylander,1846).

Les Chthonolasius (fourmis « jaunes »), parasitent de manière temporaire d’autres espèces (Cautolasius et Lasius s. str. notamment).

Une fois indépendant, le nid de ces parasites, peut-être, lui-aussi la cible d’une autre espèce parasite : Lasius fuliginosus (qualifiée donc « d’hyper-parasite », selon Seifert, 2007).

Ici, la mixité est constatée aisément par la couleur différente des individus. Néanmoins, sur le terrain les nids mixtes contenant deux espèces « jaunes » peuvent passer complètement inaperçus !

 

 

468 ad

Comments are closed.