Picardie Nature a organisé la 4ème conférence régionale sur la faune sauvage le samedi 26 novembre à Crépy-en-Valois (60). Un programme chargé  avec une présentation des avancées relatives à plusieurs études en cours : présentation de clicnat « 2 », exemple de politique de maintien du bocage en Thiérache, bilan des actions sur le secteur « Valois », listes rouges faunistiques et leur utilité, futur atlas des amphibiens et reptiles, intérêt écologique du Camps militaire de Sissonne, les populations de Petits Rhinolophes en Forêt de Compiègne, Rêtz et Ourscamp, les voies ferrées : corridors pour la faune, la pipistrelle commune mais peu connue pour l’essentiel.

Concernant les insectes, deux interventions spécifiques :

« les papillons de nuit au jardin » présenté par Thibaut Gérard (Coordinateur bénévole du réseau « Papillons » à Picardie Nature) avec de superbes clichés et une présentation par J.H Yvinec et M. Carreira de l’ADEP sur les insectes aquatiques des mares des trois forêts de Compiègne, Laigue et Ourscamp devant un parterre d’une cinquantaine de personnes. Plusieurs questions de l’auditoire ont permis de constater la curiosité et l’intérêt face à la préservation des mares et de leurs utilités écologiques.

Cette étude, commandée à l’ADEP par l’ONF (Office National des Forêts) a été menée par l’ensemble des membres de l’association sur deux années (2015-2016). Plusieurs spécialistes de renom sont également intervenus dans ce cadre : Jean François ELDER, Daniel LOHEZ, Gilles NEVEU et Pierre QUENEY qui vient de publier un catalogue des coléoptères aquatiques de la région parisienne.

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo : Picardie Nature.

Photo : L. C

Sortie ADEP 03/2016 en Forêt d’Ourscamp. Photo : L. C

 

 

 

 

468 ad

Comments are closed.